Catégories
Histoire Religion et Spiritualité Société

Johnny Bet Oshana, martyr chrétien de la guerre Iran-Irak

La dépouille du martyr chrétien assyrien Johnny Bet Oshana a été retrouvée 38 ans après la guerre Iran-par l’Irak (1980-1988).

Âgé de 20 ans, Djâni (transcrit par Johnny) Bet Oshânâ est mort au combat en mars 1985 durant l’opération Badr. Il tomba en martyre à Hour al-Azim, la plus grande zone humide d’eau douce située à la frontière entre l’Iran et l’Irak.

Johnny Bet Oshana chrétien martyr guerre Iran Irak

Ses funérailles ont pu avoir lieu le samedi 29 avril 2023 à l’église de Hazrat Yusuf de Téhéran. Les Iraniens de toutes les confessions religieuses sont venus lui rendre hommage.

Malheureusement, aucun de ses proches n’a pu être contacté pour les rites funéraires. Cependant, certains de ses cousins maternels et paternels ont exprimé leur soulagement et leur joie. Ils ont indiqué que ses parents attendirent toute leur vie leur fils et même sa dépouille depuis des années.

Selon la Fondation des martyrs et des anciens combattants, tous les membres de sa famille sont décédés, à l’exception de sa femme et de ses cousins.

Johnny Bet Oshana, un héros chrétien de la République islamique d’Iran

Les funérailles publiques furent organisées le mercredi à Téhéran, suivies d’une cérémonie d’enterrement le vendredi, conformément aux coutumes assyriennes. Une cérémonie fut organisée à l’église téhéranaise de Hazrat Yusuf. Sa dépouille fut ensuite transférée à Islamshahr pour y être inhumée.

Cette vidéo fut censurée par YouTube.

Durant la guerre imposée à l’Iran par l’Irak, de nombreux Iraniens de toutes les confessions religieuses se sont portés volontaires pour combattre. Ils démontrent ainsi leur grand patriotisme et la solidarité nationale exemplaire des Iraniens.

L’ayatollah Seyed Ali Khamenei, alors président de la République islamique d’Iran, avait rendu visite aux parents affligés d’Oshana à leur domicile.

Dans un acte de compassion, la mère d’un défenseur des sanctuaires mort en Syrie dans la lutte contre le terrorisme a exprimé lors d’une interview à la télévision son souhait de combler le vide de la mère d’Oshânâ lors de ses funérailles. Elle a également encouragé la population à participer en grand nombre aux funérailles du martyr assyrien afin de compenser l’absence de ses parents et de ses frères et sœurs décédés.

Les minorités religieuses présentes en Iran, à savoir les zoroastriens, les juifs et les chrétiens, jouissent de toutes leurs libertés religieuses. Les articles 13 et 14 de la Constitution de la République islamique d’Iran illustrent parfaitement cette réalité.

Zurik Moradian, Vigen Karapetyan (chrétiens arméniens) et Robert Lazarus (chrétien assyrien) figurent parmi les martyrs chrétiens les plus célèbres. Un livre intitulé Martyrs chrétiens iraniens, publié en 2017, raconte la vie de vingt martyrs chrétiens iraniens.

Bibliographie :

Défense sacrée : retour de la dépouille d’un martyr chrétien iranien après 38 ans, PressTV, mercredi 26 avril 2023 (https://french.presstv.ir/Detail/2023/04/26/702226/Defense-sacree–retour-de-la-depouille-d-un-martyr-chretien-iranien-apres-38-ans)

Les Iraniens font leurs derniers adieux à un martyr chrétien de la Défense sacrée, PressTV, samedi 29 avril 2023 (https://french.presstv.ir/Detail/2023/04/29/702449/Les-Iraniens-font-leurs-derniers-adieux-%C3%A0-un-martyr-chr%C3%A9tien-de-la-D%C3%A9fense-sacr%C3%A9e-)

Iranian Christian martyr’s funeral procession attended by thousands, Al Mayadeen English, 30 avril 2023 (https://english.almayadeen.net/news/politics/iranian-christian-martyrs-funeral-procession-attended-by-tho).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *