Catégories
Géopolitique et Diplomatie

Les relations entre l’Iran et l’Arménie se renforcent

Les relations entre l’Iran et l’Arménie furent de tous temps des plus indéfectibles. Le samedi 9 mars 2024, le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, a rencontré à Téhéran le vice-ministre arménien des Affaires étrangères, Vahan Kostanyan.

Ils ont notamment abordé le renforcement des relations entre l’Iran et l’Arménie, deux pays aux liens historiques privilégiés. Les deux parties plaidèrent également pour une collaboration accrue dans les domaines politique, économique, commercial, scientifique et culturel.

L’Iran et l’Arménie, des relations privilégiées

Le ministre iranien a souligné l’importance de poursuivre les efforts communs pour donner un nouvel élan à la coopération entre l’Iran et l’Arménie. Il a également souligné que le développement des relations entre les deux pays avait une incidence positive sur la paix et la sécurité dans la région.

De son côté, Vahan Kostanyan a transmis les salutations du ministre arménien des Affaires étrangères, Ararat Mirzoyan. Il réitéra également l’importance de l’expansion des relations avec l’Iran pour garantir la stabilité et la sécurité régionales.

Le vice-ministre arménien a également présenté un rapport sur ses entretiens précédents avec son homologue iranien, Ali Bagheri Kani, qui ont eu lieu dans le cadre du nouveau cycle de consultations politiques entre les vice-ministres des Affaires étrangères des deux pays. Il a qualifié ces discussions de fructueuses.

L’Iran, un soutien essentiel pour les Arméniens

Kostanyan a salué la participation des entreprises iraniennes dans les projets d’infrastructures en Arménie et a loué les positions de l’Iran sur le maintien de l’intégrité territoriale, de la souveraineté et de la non-remise en question des frontières internationalement reconnues.

L’Iran et l’Arménie entretiennent depuis longtemps des relations étroites, en particulier dans les domaines de l’énergie, du transport et de la culture. Cette réunion a permis de renforcer les liens entre les deux pays et de faciliter la coopération bilatérale.

Les deux parties ont convenu que cette collaboration accrue serait bénéfique pour la région et témoigne de leur volonté de renforcer encore leur partenariat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *