Catégories
Géopolitique et Diplomatie Histoire

Le rétablissement des relations Iran/Arabie saoudite se poursuit

Les relations entre l’Iran et l’Arabie saoudite semblent prendre un tournant positif. En témoigne l’entretien téléphonique entre le ministre des Affaires étrangères iranien, Hossein Amir-Abdollahian, et son homologue saoudien, le prince Faisal bin Farhan Al Saud, le vendredi 12 mai. Cette conversation souligne la volonté des deux pays de renforcer leurs relations après la signature d’un accord le 10 mars dernier à Pékin.

rétablissement des relations Iran Arabie saoudite

Lors de cet échange, les ministres ont abordé les derniers développements concernant leurs relations bilatérales. La promotion de la coopération entre les deux pays a été notamment abordée. Cette discussion témoigne d’une avancée significative dans la normalisation des relations entre l’Iran et l’Arabie saoudite. En effet, ces deux pays ont connu des tensions et des différends au cours des dernières années.

Que retenir du rétablissement des relations entre l’Iran et l’Arabie saoudite ?

La conversation entre les ministres des Affaires étrangères témoigne de cette volonté commune de renforcer les liens bilatéraux. Les détails précis de leur discussion n’ont pas été divulgués. Il est probable qu’ils aient abordé des questions clés telles que la sécurité régionale, la coopération économique et les moyens de résoudre les différends existants.

La normalisation des relations entre l’Iran et l’Arabie saoudite pourrait avoir un impact positif sur la stabilité de la région. Comme le souligne l’iranologue Morgan Lotz sur Press TV, ces deux pays jouent un rôle majeur dans les affaires régionales. Leur coopération pourrait contribuer à la résolution des conflits en cours et à la promotion de la paix.

Il est important de noter que la route vers une réconciliation complète entre l’Iran et l’Arabie saoudite reste semée d’obstacles. Cependant, les signes de progrès récents sont encourageants et offrent un espoir de relations plus stables et constructives entre ces deux puissances régionales.

L’avenir des relations entre l’Iran et l’Arabie saoudite reste incertain. Toutefois, cet entretien téléphonique marque un pas important vers une coopération plus étroite. Les deux pays semblent prêts à explorer les possibilités de dialogue et de résolution pacifique des conflits existants. Si ces efforts se concrétisent, cela pourrait avoir un impact positif non seulement sur les deux pays, mais également sur la région dans son ensemble.

Les causes de la rupture des relations

La rupture des relations entre l’Iran et l’Arabie saoudite remonte à 2016 lorsque le ministre de l’Intérieur saoudien annonce le 2 janvier l’exécution par décapitation et crucifixion de l’ayatollah Nimr Baqr al-Nimr aux côtés de 47 autres personnes. Cette tuerie de masse suscite alors de vives réactions. Particulièrement en Iran, où l’ambassade d’Arabie saoudite à Téhéran est attaquée par des manifestants.

De plus, l’Iran s’est opposé à l’Arabie saoudite qui soutenait l’organisation terroriste Daech en Syrie et mène depuis 2010 une guerre au Yémen en vue d’exterminer les chiites qui y vivent. Ces divergences ont souvent été perçues comme un obstacle à la stabilité et à la sécurité régionale.

Cependant, ces derniers mois sont marqués par des signes prometteurs de rapprochement entre les deux pays. La volonté iranienne de promouvoir la diplomatie dans les relations internationales ouvre la porte à de nouvelles opportunités de dialogue et de coopération. De plus, l’administration saoudienne a également exprimé son intérêt pour une amélioration des relations avec l’Iran.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *