Catégories
Géopolitique et Diplomatie Histoire

Iran-Asie : des relations qui se renforcent

L’Iran étant la porte d’entrée vers l’Asie, il est tout à fait naturel que ces mondes entretiennent des relations depuis toujours. Il est d’ailleurs bon de se souvenir que les Iraniens ne se situent pas au Moyen-Orient – appellation d’origine occidentale – mais en Asie du sud-ouest.

Iran Asie relations géographiques

L’Iran et la Russie ont franchi une étape majeure cette semaine en approfondissant leurs relations et en contournant les sanctions drastiques imposées à l’Iran. Les deux pays ont signé un accord ferroviaire ambitieux, démontrant ainsi leur volonté de renforcer leur coopération malgré les obstacles économiques.

En parallèle, le président iranien, Ebrahim Raïssi, a entamé une visite officielle de deux jours à Jakarta, la capitale indonésienne. Cette visite a pour but de renforcer les liens politiques et économiques de la République islamique avec les pays asiatiques.

Quelles relations entre l’Iran et l’Asie ?

Cette politique tournée vers l’Est suscite de nombreuses interrogations. Trop souvent, l’Occident conserve cette image d’un Moyen-Orient strictement séparé de l’Asie. Or, l’Iran est géographiquement la jonction entre ces deux mondes qui ont toujours entretenu des relations et des échanges autant économiques – les Routes de la Soie – que culturelles et et spirituelles – l’invasion mongole du XIIIème siècle.

Morgan Lotz, iranologue et juriste en droit international, livre son analyse au micro de Press TV. L’Iran a longtemps été en proie à des sanctions économiques, principalement imposées par les pays occidentaux. Cette nouvelle politique vise à contourner ces sanctions et à ouvrir des opportunités économiques avec des pays asiatiques, notamment la Russie et l’Indonésie.

L’accord ferroviaire signé entre l’Iran et la Russie revêt une importance particulière. Il permettra de relier les réseaux ferroviaires des deux pays, facilitant ainsi le transport de marchandises entre l’Asie et l’Europe. Cet accord renforce la position géopolitique de l’Iran en tant que plaque tournante des échanges entre l’Est et l’Ouest. En effet, en renforçant sa coopération avec la Russie, l’Iran peut échapper à la dépendance économique vis-à-vis des pays occidentaux et diversifier ses sources de revenus.

Le président iranien en Indonésie

La visite du président iranien en Indonésie est également révélatrice de cette nouvelle politique. L’Indonésie est le plus grand pays musulman au monde et entretient d’étroites relations avec l’Iran depuis de nombreuses années. Cette visite vise à consolider les liens politiques et économiques entre l’Iran et l’Indonésie, mais elle s’inscrit également dans une démarche plus globale de renforcement des relations avec les pays asiatiques. En se rapprochant des pays asiatiques, l’Iran cherche à se positionner comme un acteur régional influent et à renforcer sa présence dans des zones politiquement et économiquement stratégiques.

Les accords économiques et politiques signés avec la Russie et l’Indonésie ouvrent de nouvelles perspectives pour le pays, lui permettant de contourner les sanctions et de renforcer ses partenariats régionaux. Alors que l’Iran continue de chercher des moyens de se développer économiquement malgré les obstacles, cette nouvelle politique poursuit l’ouverture du pays vers de nouveaux horizons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *